Drive La ruche qui dit oui! Le modèle fermier urbain – Lille (59)

Le premier DRIVE de produits fermiers du réseau LA RUCHE QUI DIT OUI, un des premiers « drive de produits fermiers » en France, ouvrait près de Lille le 26 septembre 2013. Pour son 4ème anniversaire le drive de Roubaix, qui reste le seul drive du réseau La Ruche qui dit Oui, ouvre les coulisses de cette belle aventure qui connecte chaque semaine plusieurs centaines de foyers urbains de la Métropole Lilloise à plusieurs dizaines de producteurs locaux, dans la joie et la bonne humeur.

Le drive de produits fermiers "La ruche qui dit Oui!" à Roubaix Barbieux. Une autre façon de faire ses courses !

Le drive de produits fermiers « La ruche qui dit Oui! » à Roubaix (Parc Barbieux). Une autre façon de faire ses courses, en direct des producteurs locaux !

2 ans Ruche drive Roubaix panoramique

Ferme des Magrès, ferme Hélicicole, Serres des près, ferme des Epinchelles, Saveurs & saisons, ferme Martel, et une quinzaine d’autres producteurs du drive de Roubaix

En plus de tenter de faciliter l’accès aux produits locaux et de retisser les liens ville-campagne, la Ruche-drive de Roubaix, c’est aussi un terrain d’expérimentation pour les start-up de l’agglomération Lilloise qui innovent dans les services collaboratifs appliqués à l’alimentation.

CookerMarket et son CookMobile à la Ruche qui dit Oui! de Roubaix

CookerMarket et sa CookMobile à la Ruche-drive de Roubaix

Cookermarket, plateforme de partage de plats cuisinés entre particuliers créée à Lille en 2016 par Justine Joseph, Louise Devilder et Léa Woittequand. Ce site met en relation des personnes qui adorent cuisiner (Les « Cooker ») et des personnes qui adorent manger des petits plats « maison » (Les « Eater »).

Yper service de livraison de courses a domicile

Un service de livraison de courses à domicile entre particuliers #Ypersympa !

Yper, plateforme de livraison de courses alimentaires entre particuliers créée à Lille en 2016 par Jacques Staquet, Céline Boucheron et Cédric Tumminello. Ce site et cette application mobile permettent à des personnes qui font leurs courses et disposent d’un véhicule (Les « Shoppers ») de rendre service à des personnes souhaitant faire livrer leurs courses à domicile, car n’ayant pas toujours la possibilité de se déplacer.

D’autres expérimentations seront menées dans d’autres secteurs de l’économie collaborative et du commerce connecté.

# C’est quoi un drive fermier et comment ça marche ?

Un système conçu pour faire ses courses sur internet auprès des producteurs locaux (fermier) et pour récupérer sa commande déjà prête, chargée dans le coffre du véhicule (drive): fruits & légumes de saison, produits laitiers, viandes, pain, boissons, épicerie, parfois même poisson.

D’un côté, des producteurs mettent en vente leurs produits sur internet : ils créent leurs fiches produits, fixent leur prix, les quantités disponibles et préparent les commandes clients.

De l’autre côté, des consommateurs passent commande sur internet : ils constituent leur commande en ajoutant les produits de leur choix au panier, valident et payent la commande par carte bancaire.

Au milieu, un point de retrait ouvert au(x) jour(s) et heure(s) validé sur la commande: préparée par les producteurs concernés, vérifiée et chargée dans le coffre du client par les producteurs présents.

Au final: 100% local et de saison, 100% fermier ou artisanal, 100% rapide et convivial lorsque tout a été parfaitement réalisé : en 5 mn on a récupéré sa commande et rencontré une partie des producteurs qui produisent notre alimentation. Génial non ?

 Carte de tous les « drive » de produits fermiers en France ? –  En savoir plus sur les drive-fermiers ?

# A quoi ça ressemble un drive fermier ?

Un drive fermier peut revêtir des formes très différentes selon qu’il est pratiqué sur un point de vente à la ferme, un magasin de producteurs, un hangar ou parking en milieu urbain. Pour être qualifié de « drive », toute l’organisation doit avoir été pensée pour préparer les commandes clients à l’avance et  charger la commande dans le coffre de la voiture en quelques minutes seulement. Le lieu doit comporter une zone de stationnement/chargement des véhicules bien identifiée, adossée à la zone de stockage des commandes (camion frigorifique). Par exemple sur la Métropole Lilloise, les propriétaires de l’imprimerie Barbieux accueillent bénévolement Le drive La ruche qui dit Oui! (Roubaix) sur leur parking tous les jeudis après-midi. Le drive ressemble à ça :

– LE POINT DE RETRAIT « DRIVE » : parking couvert d’une ancienne station service reconvertie en imprimerie, que les très sympathiques propriétaires mettent à disposition du drive La Ruche qui dit Oui! et de ses producteurs, bénévolement.

 

– LA PRÉPARATION DES COMMANDES : les producteurs ont préparé toutes les commandes clients selon une méthode de travail très spécifique et respectueuse de très nombreux détails permettant d’atteindre un taux de service supérieur à 99 % (lignes de commandes complètes). Un article manquant dans une commande est une source d’insatisfaction et d’abandonisme qu’il faut prendre très au sérieux.

 

– LE RETRAIT DES COMMANDES : une centaine de clients viendront retirer leur commande sur une plage horaire de 3 heures, dans la joie et la bonne humeur, en voiture mais parfois aussi à pied ou à vélo.

 

# Pourquoi avoir créé La Ruche qui dit Oui en « drive » à Roubaix ?

Toutes les ruches (sauf la Ruche-drive) sont habituellement organisées comme un « marché ». Chaque producteur doit être présent sur son stand. Le client doit collecter sa commande auprès de chacun des producteurs chez qui il a commandé. Sur le papier, c’est génial : le client peut discuter avec chacun des producteurs en collectant sa commande, prendre le temps de déguster des produits, (…). Dans la réalité, c’est forcément un peu différent pour pas mal de raisons évidentes :

– Pour être une solution de courses alimentaires attractive pour les consommateurs, le choix de produits doit être très large, impliquant un grand nombre de producteurs. Collecter sa commande auprès d’une vingtaine de producteurs (ou plus) peut se transformer en vrai « jeu de piste ». Le Drive offre une rapidité et une « expérience client » de qualité : ma commande est déjà préparée à l’avance et un producteur s’occupe tout de suite de moi. Lorsque le nombre de clients est important, cela induit des problèmes de capacité d’accueil et de parking  : stationner son véhicule et/ou attendre à chaque stand de producteur peut devenir une « galère » en période d’affluence. Avec le Drive, un emplacement de parking est prévu et la commande contrôlée / chargée dans le coffre par un des producteurs en quelques minutes. C’est rapide et cela suscite le contact direct entre consommateurs et producteurs.

– Pour être une solution de vente directe viable, les producteurs doivent consacrer un temps à la vente raisonnable pour être suffisamment présents sur leur exploitation et proposer des prix de vente raisonnables attendus par le consommateur en circuit-court. Etre dix producteurs présents n’est pas nécessaire si on peut proposer une excellente qualité de service en étant cinq. Le temps des producteurs est précieux, il faut l’optimiser. Avec le Drive, une fois les commandes client prêtes, la présence de 5 producteurs est suffisante pour assurer le retrait d’une centaine de commandes bien garnies (moyenne 45€ – 50€) sur une plage horaire de 3 heures, tout en ayant de temps d’échanger, proposer une dégustation ou répondre à une de leurs questions.

Drive La ruche qui dit Oui

Les drive-fermiers et le Drive La Ruche qui dit Oui de Roubaix sont donc des nouveaux modèles d’organisations inspirés des pratiques des « drive » de la grande distribution, la garantie de productions 100% locales, fermières, artisanales et équitables en plus. Ils visent à démontrer qu’il est possible de relier les petites exploitations agricoles et les consommateurs d’un même territoire avec modernité et esprit de service. Ils visent aussi à résoudre cette difficile équation des circuits-courts  : choix – qualité – prix – rapidité – convivialité.

Retour d’expériences : ils ont testé pour vous la Ruche-Drive de Roubaix

# Que trouve-t-on au Drive La Ruche qui dit Oui à Roubaix ?

Des légumes et des fruits de saison issus de l’agriculture biologique et raisonnée, des viandes en direct de 3 éleveurs (volaille, porc, boeuf/veau), des oeufs bio et conventionnels, des produits laitiers & fromages de vache/chèvre, du pain Bio ou cuit au feu de bois, du poisson en direct des petits pêcheurs de Boulogne sur Mer, des plats cuisinés « maison », du miel, des confitures, des gaufres, du café torréfié localement, des soupes, des pâtes artisanales, des glaces & sorbets, des bières, des jus de pomme, du safran, des savons au lait d’ânesse, (…). Chaque semaine c’est un choix de plus de 600 produits locaux issus d’une trentaine de producteurs.

Conseils creation offre produit drive fermier

Une offre 100% fermière, artisanale, de saison et locale : presque toutes les exploitations sont situées dans un rayon inférieur à 30 kms autour de Lille / Métropole Lilloise.

Producteurs drive ruche qui dit oui Roubaix

 

# Comment le Drive La Ruche qui dit Oui se fait-il connaître ?

L’avantage de tenter de résoudre une nouvelle équation alimentaire par l’innovation, c’est que ça intéresse plein de gens. Le bouche à oreille fonctionne à fond quand les personnes qui ont essayé ont adoré. Avant l’ouverture, des FLYERS étaient distribués dans les boîtes aux lettres du quartier, « NORD ÉCLAIR » faisait de l’ouverture de ce 1er drive la UNE de son journal et FRANCE 5 TÉLÉVISION y est venu réaliser un reportage sur le thème « consommer autrement ». Après l’ouverture, une bonne animation du site et une forte présence sur les réseaux sociaux permet de continuer à faire connaître ce système encore méconnu. Plusieurs Blogueuses et Blogueurs de la Métropole Lilloise ont aussi publiés des articles : La COMU, @tableRoubaix, (…)

 

Voir aussi les rubriques : Carte de tous les « drive » de produits fermiers en France ? –  C’est quoi exactement un drive fermier ? –  Créer un drive fermier ? –  Conditions de succès d’un projet drive ? –  Les bonnes questions à se poser pour un projet de vente directe sur internet ? –  Quelle solution internet choisir ? –  Besoins de conseils pour un projet de drive fermier ?

Eric Lesage, travailleur indépendant en expérimentation sur les échanges entre producteurs locaux et consommateurs sur internet. Expert web & e-commerce depuis 2001, animateur d'un drive de produits fermiers dans le Nord (59) et créateur de la plateforme collaborative drive-fermiers.fr au service des consommateurs et au service de la réussite des projets internet des producteurs locaux.

Écrire une réponse

*

captcha *