Je fabrique mon composteur et je réduis mes déchets

Réduire de 25% à 30% le volume des déchets qui partent à la poubelle, tout en produisant son propre engrais naturel, c’est FACILE, c’est PAS CHER et c’est INTELLIGENT à défaut de rapporter gros.

composteur fait maison

Expo recyclage Orchies

L’idée de me lancer dans le compostage me trottait dans la tête depuis un moment mais comme beaucoup, en restant dans ma tête, cette bonne idée ne servait à rien. C’est en visitant une expo, pendant la semaine du développement durable, que j’ai pris la décision de passer à l’action. J’espère que cet article aidera plusieurs d’entre vous à passer à l’action car ça vaut vraiment le coup. Il faut voir la quantité d’épluchures qu’on peut éliminer de nos poubelles !

Si vous n’êtes pas dutout bricoleur / bricoleuse, sachez qu’on peut parfois obtenir un composteur gratuitement auprès des structures locales. Se renseigner auprès de la mairie. On peut aussi en acheter dans un magasin de bricolage mais si on récupère des palettes ou qu’on dispose de bois de récupération, on peut facilement le faire soi-même. J’ai voulu tenter l’expérience et réaliser mon composteur avec mes petites mains et des matériaux de récup’ que j’avais à la maison. Trop facile !

Voici un aperçu du résultat final avant de démarrer les étapes de la construction de votre composteur. Quelques règles importantes à connaitre:20140531_111906
– il doit être fermé (couvercle sur charnière) pour conserver l’humidité.
– il doit être ajouré (planches écartées de quelques cms) pour assurer une circulation d’air.
– il doit être accessible au fond (trappe) pour récupérer le compost.

20140531_111920

FABRIQUER SON COMPOSTEUR EN BOIS DE RECUP’

Pour fabriquer ce composteur, j’ai utilisé :
– une palette de récupération : galère d’enlever les clous pour récupérer les planches mais faisable !
– sections de bois en pin traité auto-clave (recyclage d’une ancienne pergola)
– 4 poteaux en pin traité auto-clave (120 x 5 x 5)
– 50 vis inox
– 4 charnières
– 1 dalle de jardin 50 x 50 en bois exotique ou pin

Visser les planches sur les 4 poteaux pour réaliser la structure carrée. Écarter les planches de 2 à 5 cm pour la ventilation. Les déchets ne passeront pas à travers.

Le fond a été réalisé avec des planches de palettes. Les côtés avec le bois de récup’ d’une pergola.
Vous faites comme vous voulez en fonction du bois dont vous disposez. On entrepose souvent des chutes de bois dont on se dit qu’on en fera bien quelquechose un jour. C’est le moment !20140531_112123

F20140531_112404ixer la planche la plus large (20 à 30 cm) en bas à l’aide de 2 charnières pour pouvoir récupérer le compost au fond du composteur.

Il faudra être patient et attendre que la nature fasse son oeuvre avant de pouvoir extraire les premières pelletées de compost et enrichir la terre de votre jardin ou de vos plantations. Mais au bout d’un an, vous pourrez commencer à récolter le précieux engrais naturel.

20140531_112131Fixer une dalle de jardin au sommet du composteur à l’aide de 2 charnières. Les dalles ajourées laisseront pénétrer l’eau de pluie afin de favoriser la décomposition des déchets. Arroser à la pomme d’arrosoir l’été si vous disposez d’un récupérateur d’eau de pluie.

ET voilà votre composteur prêt à recevoir vos déchets ménagers (pas tous!), les tontes de gazons et autres déchets végétaux issus du jardin (éviter les herbes à graines).

20140531_112525

RÉSOUDRE LE TRAJET CUISINE – COMPOSTEUR

Le problème n° 1 auquel vous risquez d’être confronté sera d’ordre « logistique ». Pour aller du point A (cuisine) au point B (composteur), passez par un point C (seau à épluchures). Si vous placez votre composteur dans votre jardin, vous n’allez quand même pas devoir mettre mes chaussures, sortir dehors et aller au composteur à chaque fois que vous aurez une épluchure à y mettre !?!20140531_112609

Pour résoudre ce problème, prévoyez un récipient bien dissimulé situé à proximité d’une porte de service ou de votre porte d’entrée. Il peut aussi être mis à côté de votre poubelle. Vous irez ensuite vider régulièrement ce seau (contenant intermédiaire) dans votre composteur.

 

 

 

QUE PEUT-ON COMPOSTER EXACTEMENT ?20140531_112339

On peut composter :
>> Les DÉCHETS DE CUISINE
Coquilles d’œufs (à concasser), Feuilles de salades abîmées, vert de poireau, fanes, Pelures de fruits et légumes, Sachets de thé, Marc et filtres à café, Coquillages (à concasser), Pain rassis, Déchets carnés (gras, couenne), Arêtes de poisson (à broyer), Croûtes de fromages (à couper fin).

On peut aussi composter :
>> Les DÉCHETS DE JARDIN : Feuilles mortes, Tontes de pelouse (un peu), Fleurs/plantes coupées/fanées, Mauvaises herbes (sans graines !)

et aussi les Cendres de bois froides, les Sciures et copeaux de bois, les Serviettes et Mouchoirs en papier, lesPapiers et cartons non imprimés, l’Essuie-tout.

Quoi composter

Eric Lesage, travailleur indépendant en expérimentation sur les échanges entre producteurs locaux et consommateurs sur internet. Expert web & e-commerce depuis 2001, animateur d'un drive de produits fermiers dans le Nord (59) et créateur de la plateforme collaborative drive-fermiers.fr au service des consommateurs et au service de la réussite des projets internet des producteurs locaux.
  1. Anthony Répondre

    Bonjour,
    Belle article… me donne une idée pour faire la même chose… Merci pour les infos

Écrire une réponse

*

captcha *